Réponse 1:

Lorsqu'il s'agit d'économiser de l'argent pour les dépenses futures, les REEE et les REER ont des rôles spécifiques à jouer. Les deux plans ont un objectif commun mais signifient des choses différentes. Il est essentiel de comprendre comment chacun d'eux fonctionne pour éviter de confondre les deux termes.

Les bases des REEE et des REER

Les REEE et les REER sont des comptes d'épargne parrainés par le gouvernement qui aident les Canadiens à économiser de l'argent pour une utilisation future. En bref, nous verrons la signification de chaque plan d'épargne.

REEE

Les REEE sont des régimes enregistrés d'épargne-études que les parents canadiens utilisent pour économiser de l'argent pour les études postsecondaires de leurs enfants. Avec ce plan d'épargne, les bénéficiaires ont droit à la Subvention canadienne pour l'épargne-études (SCEE).

Pour chaque contribution que l'abonné (parent) verse jusqu'à 2500 $, le gouvernement contribue à hauteur de 20% sous forme de subventions. Cela signifie que le montant maximum d'argent que vous pouvez recevoir comme subvention par an est de 500 $.

REER

Les REER sont des régimes enregistrés d'épargne-retraite que les Canadiens utilisent pour économiser de l'argent pour leur retraite. Avec ce plan d'épargne, les Canadiens qui gagnent un revenu revivent en payant de lourdes taxes sur leur épargne-retraite.

Bien que les REER soient déductibles d'impôt, le gouvernement ne peut pas imposer d'impôts sur les investissements plus les intérêts accumulés jusqu'au retrait après la retraite. Cependant, l'impôt sera relativement bas à ce moment-là, car vous ne gagnerez aucun autre revenu.

Fonctionnement du régime enregistré d'épargne-études (REEE)

En tant que moyen le plus fiable d'économiser de l'argent pour les études postsecondaires de votre enfant, les REEE permettent à vos investissements de croître sans être imposés. Après avoir ouvert un compte REEE, il vous incombe de financer le compte périodiquement.

Vous pouvez verser n'importe quelle somme d'argent pour collecter suffisamment de fonds pour prendre en charge tous les frais d'études futurs de votre enfant. Cependant, chaque compte REEE a une limite de cotisation à vie de 50 000 $.

Lorsque votre enfant rejoint une université ou un collège, le gouvernement versera l'investissement et la subvention aux bénéficiaires sous forme de paiements d'aide aux études (PAE). Les retraits sont déductibles d'impôt mais à un faible pourcentage.

Si votre enfant ne fait pas d'études postsecondaires dans les 36 ans suivant la création du compte, le gouvernement reprendra l'argent émis sous forme de subvention. Vous pouvez également retirer les investissements sans être imposé.

Fonctionnement d'un régime enregistré d'épargne-retraite (REER)

Les REER sont l'un des meilleurs moyens de garantir votre vie après la retraite. Après avoir ouvert un compte, vous y contribuerez chaque année lorsque vous produirez des déclarations de revenus. L'Autorité du revenu du Canada (ARC) a fixé un plafond de cotisation pour chaque cotisation.

Vous pouvez cotiser 18 pour cent de ce que vous avez gagné au cours de l'année précédente ou la limite que l'ARC a fixée. Le plafond de cotisation augmente régulièrement depuis 28 ans et il est actuellement de 26 500 $.

Ce qui différencie les REER des REEE, c'est que le premier offre diverses options de placement. Vous pouvez utiliser des espèces, des fonds communs de placement, des obligations, des fonds négociés en bourse, des lingots d'or, des fiducies de revenu, des certificats de placement garanti et des hypothèques.

Mots finaux

Épargner des fonds avec des REEE ou des REER est plus qu'une bénédiction pour les Canadiens soucieux de l'avenir. Les deux régimes ont des avantages fiscaux, ce qui en fait les meilleurs au Canada. Pour gagner plus, vous devez créer l'un des comptes et commencer à économiser tôt. J'ai inscrit mes enfants aux Fonds d'éducation Héritage, vous pouvez en apprendre davantage à leur sujet dans les évaluations du REEE Héritage.